AUDIONEURAL NETWORK, 2016-2017

plaques d' époxy cuivrées, divers composants électroniques, micro contrôleurs, câbles, connecteurs, hauts parleurs, dimensions variables.

audioneural.net

La structure rappelle un réseau neuronal et ses transmissions synaptiques. L'installation est constituée de plusieurs dispositifs électroniques interconnectés - générateurs sonores, spatialisation, contrôleurs, etc - à la manière d 'un assemblage de synthétiseurs modulaires.
La fonction de chaque module détermine le nombre de connexions et de faces, ainsi que leur forme. Ils sont construits à partir de circuits électroniques, dessinés, gravés puis assemblés sous la forme de polyèdres.
Les connexions entre éléments sont identifiées par un code couleur selon le type d'information ou de fonction qu'elles véhiculent (masse, courant, signal audio, modulations des synthétiseurs, capteurs).
Plusieurs modules sont équipés de microcontrôleurs programmés pour gérer divers effets de spatialisation et de modulations sonores. L'information de capteurs installés sur certains modules est réinjectée dans le système afin de générer un effet « larsen/feedback », et rendre l'ensemble autonome.

Exacerbée par la quantité de câblages et de schémas électroniques improbables, l’œuvre est une installation plastique complète qui génère une symphonie sonore dont la partition musicale n'est pas planifiée à l'avance.
Les modules fonctionnent chacun de manière autonome tout en influençant le système global, sans être pilotés par une intelligence artificielle « maîtresse » cherchant à produire une cohérence sonore d'ensemble.
Une large palette d'effets sonores et de spatialisation du son est exploitée par des algorithmes, mais également déclenchée par des capteurs, avec pour objectif d'introduire plusieurs composantes chaotiques dans la création sonore, tant dans sa structure temporelle que dans ses variations. Le système génère ainsi une forme de « partition » non linéaire et chaque fois unique, dont la musicalité est soumise à de nombreux facteurs de hasard.



Projet financé par la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Midi Pyrénées dans le cadre de l'aide individuelle à la création.